Le risque métabolique diminue avec un niveau élevé d’activité physique

Un niveau élevé d’activité physique est associé avec un risque métabolique réduit chez ces enfants, indépendamment de leurs comportements sédentaires. Le type de comportement sédentaire (par exemple temps devant les écrans) pourrait s’avérer plus important que le temps de sédentarité global en ce qui concerne le risque métabolique, c’est-à-dire le risque de développer des pathologies liées au métabolisme, comme le diabète par exemple.

  • Source : Combined associations between moderate to vigorous physical activity and sedentary behaviour with cardiometa- bolic risk factors in children.
 Chaput JP, Saunders TJ, Mathieu MÈ, Henderson M, Tremblay MS, O’Loughlin J, Tremblay A. Appl Physiol Nutr Metab. 2013 May;38(5):477-83. doi: 10.1139/apnm-2012-0382. Epub 2013 Jan 21.
Publié dans Sédentarité et santé

Newsletter

Votre adresse e-mail *

Sédentarité et santé

Sédentarité et santé Chaque année, la sédentarité est plus ou moins directement responsable de plusieurs millions de morts dans le monde…

Écrans et Santé

écrans sédentarité Les résultats indiquent que le temps d’écran est un facteur important relié à l’obésité et au risque cardio-métabolique…

Qui sommes-nous ?

Le comité des experts Plusieurs experts ont décidé de former un observatoire pour communiquer chaque mois des informations sur le sujet…