SÉDENTARITÉ : LE MAL DU XXIE SIÈCLE ?

Dernière mise à jour le

Avènement du secteur tertiaire et d’internet obligent : l’Homme bouge de moins en moins. Cette inactivité physique souvent assimilée à la sédentarité se manifeste de diverses façons.

Il y a quelques milliers d’année, l’Homme chassait sa nourriture, construisait son habitat de ses propres mains, se protégeait seul des agressions extérieures et, le soir à la nuit tombée, dessinait sur les murs de sa grotte. Le temps assis ou allongé était donc réduit à sa plus simple expression.

  • Avance rapide : en 2013, l’Homme moderne prend les transports en commun pour se rendre au bureau, où il passe le plus clair de sa journée assis derrière un ordinateur. Le soir, il reprend les transports en commun pour aller dîner chez des amis, une nourriture achetée au supermarché ou commandée en ligne. A noter que ce développe de plus en plus l’utilisation du bureau assis debout qui permet de changer régulièrement de position. Nous recommandons vivement l’usage.
  • Le constat est clair : si les caractéristiques génétiques de l’Homme ont finalement très peu changé, son mode de vie, lui, a considérablement évolué. L’ère industrielle lui a certes grandement « facilité » la vie, mais l’utilisation de cette modernité a grandement réduit son activité physique.
  • Ainsi, en 2012 dans le monde, chaque adulte a passé en moyenne 3h17 devant la télé chaque jour. Ce chiffre impressionnant augmente chaque année de plusieurs minutes. Plusieurs études ont également montré que près de la moitié de la population active passe plus de 4 h par jour en position assise au travail.
  • Parallèlement, ceux qui passent le plus de temps devant la télé ou l’ordinateur sont aussi ceux qui pratiquent le moins d’activités physiques. Si l’on reprend la comparaison avec nos ancêtres : les chasseurs-cueilleurs marchaient entre 10 km et 16 km par jour, contre 2,4 km en moyenne pour l’Homme moderne. Une tendance que les chercheurs mettent directement en relation avec le déclin de l’agriculture et l’avènement du secteur tertiaire au XXe siècle.

Résultat : 1 adulte sur 3 ne respecte pas la recommandation de 150 minutes d’activité modérée par semaine et 4 adolescents sur 5 ne pratiquent pas l’heure d’activité modérée recommandée au quotidien. 

Il est vital d’agir et de se remettre à bouger et faire du sport, mobiliser ses muscles, travailler sa posture et retrouver sa vitalité, notamment grâce à un redresse dos. Par exemple au lieu d’être assis devant votre tv sans rien faire, pourquoi ne pas saisir l’occasion pour pratiquer des étirements, quelques postures de yoga ou passer 15 minutes sur votre tapis d’acupression.
C’est une première étape primordiale pour sortir de ce cercle infernal de la sédentarité. Pensez aussi à utiliser un rameur qui permet de tonifier votre corps et votre posture. Pour les personnes un peu plus agées, un revitive est excellent.

Vous aimerez surement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *