Quels sont les effets du café sur les maladies cardiovasculaires et l’hypertension ?

Dernière mise à jour le

Au petit déjeuner, après le repas, à la pause de 16h… Votre petit café vous accompagne tout au long de la journée ? Une étude allemande démontre qu’il serait peut-être votre allié santé ! Le petit plus pour vous assurer une certaine longévité.

Surpris ? Mike du site Comite Français du café nous explique tout de suite pourquoi :

Des études scientifiques encourageantes

Les maladies cardiovasculaires sont les premières causes de décès dans les pays occidentaux. Ces maladies sont, la plupart du temps, déclenchées par une hypertension engendrant infarctus et accidents vasculaires. Cette hypertension peut être prévenue dès le plus jeune âge par une alimentation saine, pauvre en sel, un exercice physique régulier et un IMC correct. Le stress et le tabagisme sont des facteurs aggravants.

D’après plusieurs études récentes, le café aiderait à réduire le taux de mortalité dû aux maladies cardiovasculaires. En effet, les séniors consommant peu voire pas de café seraient plus enclins à mourir d’un accident cardiovasculaire que les consommateurs réguliers. En réalité, la consommation de caféine permet la circulation de la protéine régulatrice permettant de prévenir les accidents cardiovasculaires et régénérant plus rapidement les cellules après un accident acardiovasculaire.

Des souris au café

Une professeure allemande de l’Université de Düsseldorf, Mme Judith Haendeler a réalisé une étude sur plusieurs groupes de petites souris. Ainsi, pendant plus d’une semaine, un des groupes a consommé quotidiennement 4 tasses de café (quantité équivalente à l’échelle des souris bien évidement).

Les chercheurs ont alors provoqué des crises cardiaques chez ces fameuses souris consommatrices de café. Le constat est sans appel : les organismes de ces petits rongeurs ont été capables de régénérer les cellules endommagées beaucoup plus rapidement et bien mieux que les groupes de souris ne consommant pas de caféine.

« Nos résultats indiquent un nouveau mode d’action pour la caféine {…} favorise la protection et la réparation du muscle cardiaque grâce à l’action de la p27 mitochondriale. Ces résultats devraient conduire à de meilleures stratégies pour protéger le muscle cardiaque contre les dommages, y compris la prise en compte de la consommation de café ou de la caféine comme facteur diététique supplémentaire dans la population âgée ».

La P27

La circulation de la protéine P27 serait donc dynamisée dans les mitochondries par la présence de caféine. Lorsqu’on accroît l’existence de cette protéine dans les mitochondries, on observe une régénérescence plus forte et plus rapide des cellules cardiaques endommagées puisque la P27 augmente la production d’énergie. « Avec ce que l’on vient de découvrir, on peut désormais considérer comme dépassées les mises en garde des médecins sur la consommation de café auprès des personnes souffrant de problèmes cardiaques » déclare un scientifique moléculaire dans le magazine Science News. Le café étant riche en antioxydants il permet de diminuer l’inflammation coronarienne. Or les personnes souffrant d’hypertension sévère ne doivent par ailleurs pas consommer de caféine car celle-ci leur cause de la tachycardie.

Le café et l’hypertension : bon ou mauvais duo ?

D’un côté il est dit que le café atténue les risques d’accidents cardiovasculaires et permet de limiter l’hypertension et de l’autre il est dit que la caféine aggraverait l’hypertension en causant de la tachycardie… Comment s’y retrouver ?

Tout se joue alors dans la subtilité de l’explication. Avec son action que l’on pourrait qualifier d’anti-inflammatoire, le café limiterait les risques d’accidents cardiovasculaires. De plus, le café limiterait le dépôt de calcium dans les artères. Vous vous demandez sûrement ce que vient faire le calcium là-dedans ?

À lire: Guide d’achat du meilleur tensiomètre

Un excédant de calcium dans les artères proches du cœur est l’indice de plaques de graisse. Ces plaques de graisses bouchent les artères, celles-ci se mettent alors à travailler deux fois plus fort afin d’irriguer correctement le cœur. Ce surmenage des artères est qualifié d’hypertension artérielle.

Attention tout de même aux facteurs aggravants ! La consommation modérée de café peut être conseillée à une personne souffrant d’hypertension dans la mesure où celle mène une certaine hygiène de vie. En effet, un fumeur ne devrait surtout pas consommer de café.

Les études ont prouvé que le tabac associé à la caféine durcirait les artères engendrant quasiment le même phénomène que l’excès de dépôt de calcium. Autre facteur, une personne souffrant de trouble du sommeil ne devrait pas consommer quotidiennement de caféine, le troubles du sommeil entrainent une certaine fatigue qui engendre elle-même du stress et nous le savons tous, stress et hypertension ne font pas bon ménage.

Pour finir…

En conclusion, le café peut devenir votre allié santé dans la mesure où vous menez une bonne hygiène de vie et respectez les quantités recommandées c’est-à-dire plus de deux tasses mais moins de cinq par jour. En dessous des deux tasses quotidiennes, les effets bénéfiques ne se feront pas ressentir et au-delà des cinq tasses, votre santé est mise en danger.

Le café ne remplacera jamais un traitement médical donc consultez régulièrement votre médecin. Un conseil : que vous souffriez ou non d’hypertension, n’associez pas tabac et caféine. Quitte à choisir, abandonnez la cigarette et optez pour le café !

Vous aimerez surement

    None Found

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *